Dire adieu à la peur du rejet en 4 étapes !

Dire adieu à la peur du rejet en 4 étapes !

La peur du rejet est souvent la raison pour laquelle vous n’osez pas être vous-même avec les autres. Elle est la cause des accès de timidité en société et de la dépendance affective en amour.

C’est cette petite voix qui vous fait croire qu’en disant ce que vous pensez, vous risquez d’offenser quelqu’un, de passer pour un imbécile,ou de paraître moins intéressant.

Cependant, vous ne pouvez pas tout le temps faire l’unanimité. C’est très fatigant de se plier en quatre pour essayer de se faire apprécier de tout le monde. Cela vous pompe votre énergie sans que vous vous en rendiez compte.

Je vous propose ici un petit exercice de 5 min pour dire adieu à votre peur du rejet ! L’exercice se déroule en quatre étapes. Pour plus d’efficacité, je vous conseille de ne pas tout lire d’un coup, mais d’attendre d’avoir réalisé une étape pour lire la suivante !

peur rejet 2

Etape 1: Préparation

Lisez ce paragraphe, puis fermez les yeux pour faire l’exercice.

Mettez-vous dans un endroit calme, et assurez-vous que vous ne serez pas dérangé. Vous pouvez mettre une musique douce et sans paroles. Prenez en une qui fait 10 minutes au minimum afin de ne pas être distrait par un éventuel changement.

Commencez par trois grandes inspirations et expirations. Ensuite, concentrez-vous sur les différentes parties de votre corps. Je vous propose cet ordre: vos pieds, vos mollets, vos cuisses, votre bassin, vos lombaires, votre dos, vos bras, vos mains, votre nuque, l’arrière de la tête, la mâchoire, le visage, le sommet du crâne.

Une fois que vous avez scanné votre corps prenez à nouveaux trois profondes respirations. Faites-le à votre rythme et ne vous en faites pas si vous avez oublié un bras ou un pied. Vous l’avez fait et c’est déjà bien !

Etape 2: Visualisation

Maintenant que vous avez détendu vos muscles, vous pouvez passer à la suite 🙂

 Lisez ce paragraphe puis fermez les yeux pour faire l’exercice.

Commencez comme précédemment par trois grandes respirations. Puis visualisez la dernière fois que vous vous êtes sentis rejeté. Cela peut être la semaine dernière comme il y a plusieurs années. Si plusieurs souvenirs de rejet arrivent en même temps, laissez votre esprit les faire remonter à sa guise. 

Respirez à nouveau profondément. Ensuite, prenez le souvenir le plus ancien qui s’est présenté à votre esprit. Essayez alors de remonter dans le temps, d’aller de souvenir en souvenir jusqu’au moment le plus ancien auquel vous pouvez associer une situation de rejet. Le but étant de retrouver la première fois que le rejet s’est inscrit en vous comme un traumatisme.

Surtout ne vous forcez pas pour remonter à tout prix en enfance. Les souvenirs qui comptent sont ceux qui remontent naturellement. Si votre le souvenir le plus ancien ne remonte qu’a quelques années et même quelques mois, c’est ok. Tout vas bien 🙂

Etape 3 Reprogrammation

Ca y est, vous avez votre grand instant de rejet ! Il est temps de faire un court-circuit dans votre cerveau grâce aux deux dernières étapes.

Lisez ce paragraphe puis fermez les yeux pour faire l’exercice.

Commencez à nouveau par trois respirations profondes. Ensuite, reprenez le souvenir de rejet le plus ancien que vous avez pu trouver. 

Tout d’abord, représentez-vous bien les personnes qui vous ont blessé à ce moment. Ensuite, imaginez que ces personnes viennent aujourd’hui s’installer chez vous avec leurs valises ! Leur seul but est de vous suivre partout, et de vous dire à chaque instant combien elles vous aiment et vous trouvent formidable. 

Imaginez les vous accompagner au travail, en vous répétant à quel point vous êtes une personne incroyable et talentueuse. Puis, visualisez-les vous tenir compagnie pour tous vos trajets, en voitures ou en transports, et vous répéter qu’elles vous adorent et que vous méritez ce qu’il y a de mieux. Bref, imaginez-les en permanence avec vous dans le plus de situations possible. Et surtout, voyez-les en train de vous faire les plus beaux compliments que vous n’ayez jamais entendus.

Etape 4: Prise de conscience

Avant de lire cette étape, je vous conseille fortement d’avoir fini toutes les autres. En effet, c’est le bilan et la prise de conscience du travail effectué pendant les trois précédentes. 

Qu’avez-vous ressenti en imaginant les personnes qui vous ont rejeté dans votre enfance vous suivre partout pour vous dire qu’elles vous aiment ?

Allez, soyez honnête, ça devait être sacrément pénible ! Avouez-le, vous ne supporteriez pas de voir s’installer chez vous ces personnes qui vous ont traumatisé dans l’enfance. Et encore moins de les laisser vous coller tout la journée en vous débitant des paroles mielleuses.

Par conséquent, la morale de ce petit exercice se trouve ici : VOUS N’AVEZ PAS BESOIN DE L’APPROBATION DE CES PERSONNES ! Vous n’avez pas besoin d’elles. Et vous n’avez pas besoin de leur amour.

Conclusion

C’est le moment de prendre de conscience que cette douleur de ne pas avoir été accepté et aimé, qui s’est enracinée en vous dans le passé, n’est plus du tout d’actualité ! De plus, vous n’avez plus à avoir peur du rejet dans le futur. Pourquoi ? Parce que vous avez compris que quelle que soit la personne qui vous rejettera, vous n’avez pas réellement besoin de son approbation pour vivre.

La seule acceptation qui compte, c’est la vôtre. Vous vous apportez déjà tout ce dont vous avez besoin, même si vous ne vous en rendez pas toujours compte 😉

Laisser un commentaire