Actualités: le vrai scandale se déroule dans votre cerveau ! Partie 3/3: Ce que vous choisissez de regarder va changer votre réalité !

Actualités: le vrai scandale se déroule dans votre cerveau ! Partie 3/3: Ce que vous choisissez de regarder va changer votre réalité !

Dans la Partie 1, on a vu ensemble comment et pourquoi les médias, et notamment les JTs délivrent la plupart du temps des informations effrayantes ou spectaculaires. Dans la partie 2, on a vu de quelle manière cela va être filtré par votre cerveau et comment cela va influencer jugement.

Quelles sont les conséquences pour votre vie et votre bonheur dans tout ça ? On a parlé des angoisses que peuvent générer le battage médiatique. Mais cela va plus loin.

Retenez bien cette phrase et vous aurez déjà compris une bonne partie de la conclusion : 

Notre champ de vision conditionne notre champ d’action.

yeux couleur

Partie 3: Ce que vous choisissez de regarder va changer votre réalité !

1. L'anxiété rend un poil parano

Tout d’abord, quand on perçoit une menace, on réduit son champ de vision à la menace. Nos capacités de réflexion sont diminuées pour nous permettre de nous concentrer uniquement sur notre de survie, par exemple via la production d’adrénaline, l’hormone qui nous prépare à la fuite ou l’attaque.

Ainsi, divers travaux de Loenie Huddy, professeur en science politiques, ont mis en évidence une tendance chez les personnes en proie à une anxiété diffuse :

  • A devenir moins tolérantes à la différence, plus enclines à utiliser des stéréotypes 
  • A manifester de l’agressivité face aux étrangers 
  • A préférer de la conformité face aux normes culturelles 
  • A favoriser les leaders politiques affirmant une forte vision nationaliste, une volonté de vengeance contre les terroristes et jusqu’à l’engagement dans des guerres. 

Ces phénomènes ont particulièrement été mis en avant après les attentats du World Trade Center dans des études menées par Pyszczynski et Greenberg, chercheurs en psychologie sociale.

2. Homo homini lupus est

“L’homme est un loup pour l’homme”. Vous avez surement déjà entendu cette triste phrase. Et c’est précisément cette image que véhiculent les médias qui vous abreuvent d’actualité toutes plus dramatiques les unes que les autres.

a. La vision de l'homme loup

Le choix des sujets, et la manière de les montrer, et donc la vision de la société qui nous est présentée par les principaux médias, fait passer l’idée que l’homme est foncièrement mauvais, et que toute action altruiste à un intérêt égoïste. Le chacun pour soi, le culte de la concurrence et de la compétition sont des idées qui s’inscrivent implicitement dans l’inconscient. Les actualités préfèrent toujours la perspective de l’homme violent et individualiste.

 Ainsi, à force de voir autrui comme une menace, on n’aura moins de scrupules à l’écraser pour nourrir ses propres intérêts.

Ps: Pour en revenir au titre du chapitre, la première fois qu’on a vu cette phrase c’est dans « Lupus est homo homini, non homo, quom qualis sit non novit »: « Quand on ne le connaît pas, l’homme est un loup pour l’homme ». C’est une phrase de Plaute qui parle de la peur de l’inconnu et non de la violence des humains. Alors stop au pessimisme !

loup calin

b. Where is the love ? (Où est l'amour ?)

Étant donné que le téléspectateur voit peu d’images sur l’altruisme, la solidarité, l’entraide gratuite, il remarque peu ce type d’actions et il est moins enclin à en faire. Et quand il voit une action solidaire dans la vie quotidienne il prônera l’indifférence, la moquerie, le cynisme traitant les individus de naïf.

A cause de ce phénomène, les actions environnementales et sociales positives ne paraissent plus crédibles (Heuristique de disponibilité les amis ! On en voit moins donc ça paraît moins crédible).

Dans ce monde supposé dangereux où tout est menaçant, les perspectives positives sont parfois même moquées et pointées du doigts. On utilisera des termes péjoratifs, comme “monde de bisounours” qui sous-entend que les personnes qui valorisent les actions positives ne sont pas au courant de la réalité.

3. La grande prise de conscience

Alors là, ouvrez grand vos yeux, vos oreilles et votre esprit. Parce qu’on va arriver à la grande prise de conscience que je veux vous transmettre. En une phrase toute simple :

De nos jours être objectif signifie être négatif.

Ce ne sera peut-être pas facile à appréhender pour certains d’entre vous mais ceci est une fausse croyance qui est profondément inscrite dans notre société. Quand le cerveau reçoit 90% d’informations négatives et 10% de positives, il croit que l’objectivité, le juste milieu est donc le négatif.

4. Créez votre réalité

En voulant éviter d’être naïfs, beaucoup d’entre nous font trop souvent l’erreur de s’abreuver d’informations négatives. Pourtant je ne peux que trop vous conseiller de regarder les infos positives. Imprégnez-vous de cette réalité où des millions de possibilités existent pour sauver notre planète et rendre ce monde meilleur. Vous obtiendrez quelque chose de très précieux en ce moment dans notre monde : l’espoir. Vous changerez votre réalité quotidienne, et vous vous sentirez forcément mieux dans un monde qui vous paraîtra plus rassurant (où moins terrifiant que ce qu’on essaie de vous faire croire).

 Par chance, on est loin de l’époque où vous aviez le choix entre trois journaux et 2 chaînes de télévisions qui se battent en duel.  Il y a plein de sites, de pages Facebook, Twitter, Instagram, et j’en passe, qui relatent l’actualité positive et les solutions que des milliers de gens mettent en place pour changer le monde. Vous verrez que lutter contre le réchauffement climatique, restaurer la biodiversité, mettre en place des plans économique justes et équitables, c’est possible ! (Je me soucie de votre bonheur alors je vous donne des adresses de médias indépendants en annexe après la conclusion”).

 Évitez simplement les deux excès : nier la réalité ou la catastropher. Nos états mentaux et sentiments ne doivent pas être dictés par les actualités. C’est le meilleur moyen de perdre tout objectivité. 

 Prenez le temps de vous poser. Préférez les sources écrites car vous ne serez pas influencés par la musique et les images rapides qui inhibent votre capacité de jugement.  

5. Conclusion

Vous pouvez toujours regarder les infos qui parlent des menaces qui pèsent sur notre monde mais vous pouvez également les contrebalancer avec les infos qui vous donnent les bonnes nouvelles.

Et au final ce sera à vous de choisir : 

Est-ce que vous voulez vous concentrer sur les problèmes où vous laisser inspirer par les solutions ?

😉

Pour lire la partie 1 c’est ici :
Partie 1/3: Les secrets des JTs pour vous faire peur
Pour lire la partie 2 c’est par là:
Partie 2/3 : Les JTs modifient votre cerveau

Annexe : Sites web indépendants et/ou positifs d'information

PepsNews est un site d’actualité généraliste 100% positif. Il couvre tous les domaines d’information. Parfait pour glanner un peu d’espoir à droite à gauche !

Socialter,est un site fondé en 2003, dont les auteurs disent: « Nous promouvons les innovations et modèles ayant un impact positif sur l’environnement et la société, nous donnons la parole à des penseurs sur des problématiques contemporaines et nous décryptons des solutions alternatives portées par des acteurs du changement ». 

We Demain  est un site qui  propose des solutions pour “changer d’époque”. Ce magazine traite d’innovations dans tous les domaines : politique, économie, société, culture…

Mindful News est plus qu’un site d’informations, il se définit comme un média communautaire pour observer et relayer les évolutions positives de notre monde.

Kaizen est un magazine alternatif, 100% positif.Il a été crée par Cyril Dion, co-fondateur du Mouvement Colibris, Pascal Greboval, journaliste et photographe indépendant, et d’Yvan Saint-Jours, fondateur du magazine La Maison Ecologique

Reflets fait le pari de devenir le reflet d’une société, des individus qui la composent. De leurs interrogations, de leurs inquiétudes, mais surtout, de leurs espoirs. 

L’âge de faire témoigne des expériences alternatives en matière de réappropriation de l’économie, de création de lien social, d’écologie et d’engagement citoyen.

Le Cercle des Volontaires est un collectif de citoyens engagés pour une information libre et indépendante, pour l’unité des citoyens et pour le débat démocratique sur les alternatives possibles au système actuel.

Mediapart est un site web d’information et d’opinion créé en 2008 par François BonnetGérard DesportesLaurent Mauduit et Edwy Plenel.

AgoraVox est un site d’opinion sur l’actualité alimenté par des rédacteurs volontaires et non professionnels, créé par Carlo Revelli et Joël de Rosnay .

Les Crises est un blog d’information économique animé par l’association DiaCrisis depuis 2011. Il a été créé par Olivier Berruyer, expert dans la gestion du risque dans l’assurance et la finance.

Réseau International est un site de réflexion et de réinformation.

Mr Mondialisation. La description parle d’elle même: Mr Mondialisation est un think tank citoyen francophone à visée internationale animé par un collectif de journalistes indépendants. Notre objectif : alimenter le débat libre dans la sphère publique autour des grands sujets mondiaux et locaux de notre temps et faire bouger les lignes pour construire ensemble un avenir serein.

Médias-Presse-Info est un média original qui vise la vulgarisation de l’information d’une manière délibérément objective, libre et sans concession.

Basta ! est un site français d’actualité lancé en 2008.  Il se définit comme une « agence d’informations indépendantes sur l’environnement et les alternatives sociales ».

Réseau Voltaire International est un réseau de presse non-alignée, spécialisé dans l’analyse des relations internationales, créé à l’initiative de l’intellectuel français Thierry Meyssan.

Alternatives économiques a été fondée par l’économiste Denis Clerc en réaction au slogan « There is no alternative » de Margaret Thatcher.

Alter Info est un journal d’opinion en ligne d’information alternative.

Planetes360,  anciennement News360x, a pour objectif de rassembler les médias alternatifs et l’ensemble des citoyens sur une seule plate-forme ! 

Acrimed (Action critique Médias ») est une association française de critique des médias.

Investig’Action, c’est le collectif qui anime le site michelcollon.info. Leur newsletter vous propose chaque semaine des articles vous aidant à décoder l’info. 

Les Econoclastes est un think tank économique avec Benjamin LouvetJacques SapirNicolas Meilhan, ou encore Steen Jakobsen dans l’équipe.

Inform’Action est une plateforme de veille médiatique citoyenne collaborative et indépendante. C’est une association citoyenne loi 1901, situé à Toulouse, visant à rendre le spectateur « acteur » de son information.

L’agence Info Libre est une équipe composée de sept journalistes amateurs et indépendants  et d’un dessinateur cherchant à créer une agence de presse. Son objectif est de remettre au premier plan les informations les plus importantes pour nous tous.

Planete positive: C’est le site dirigé par  la journaliste Isabelle Alexandrine Bourgeois. Elle choisit les articles qu’elle juge porteurs d’espoir et d’exemplarité identifiés sur la Toile et les publie.​

Sources

Huddy, L. , Feldman, S. , Taber, C. and Lahav, G. (2005), Threat, Anxiety, and Support of Antiterrorism Policies. American Journal of Political Science, 49: 593-608. doi:10.1111/j.1540-5907.2005.00144.x

Huddy, L. , Feldman, S. , Capelos, T. and Provost, C. (2002), The Consequences of Terrorism: Disentangling the Effects of Personal and National Threat. Political Psychology, 23: 485-509. doi:10.1111/0162-895X.00295

 Huddy, L., Feldman, S., & Weber, C. (2007). The Political Consequences of Perceived Threat and Felt Insecurity. The ANNALS of the American Academy of Political and Social Science, 614(1), 131–153. https://doi.org/10.1177/0002716207305951

Greenberg, J., Simon, L., Pyszczynski, T., Solomon, S., & Chatel, D. (1992). Terror management and tolerance: Does mortality salience always intensify negative reactions to others who threaten one’s worldview? Journal of Personality and Social Psychology, 63(2), 212-220. http://dx.doi.org/10.1037/0022-3514.63.2.212

Landau, M. J., Solomon, S., Greenberg, J., Cohen, F., Pyszczynski, T., Arndt, J., … Cook, A. (2004). Deliver us from Evil: The Effects of Mortality Salience and Reminders of 9/11 on Support for President George W. Bush. Personality and Social Psychology Bulletin, 30(9), 1136–1150. https://doi.org/10.1177/0146167204267988

Laisser un commentaire